Histoire du maquillage Cardis-création
 

Histoire du maquillage

Si la beauté m'était contée

« La beauté est une éloquence muette » - François DES RUES

Maquillage Egypte ancienne

Maquillage Egypte ancienne

Il y a quatre mille ans, le maquillage des égyptiiennes offrait des vertus médicinales.

Les couleurs avaient, pour certaines, une symbolique bien particulière en EGYPTE ancienne. La nature pour le vert ; les vie, renaissance et renouveau pour le noir : toutes deux longtemps couleurs premières.

Des croyances se perpétuaient :
le maquillage des lèvres interdisait au 'malin' d'entrer dans le corps et le Khôl des yeux protégeait du 'mauvais œil'.

Le maquillage sublima aussi les égyptiennes et égyptiens et leurs dieux vivants tels le pharaon Ramsès et la reine Cléopâtre.

Rites de beauté, qui nous inspirent encore aujourd’hui…

Maquillage antique

Maquillage antique

En GRECE et dans l’Empire romain, les produits de maquillage étaient colportés avec soie et épices, par les caravanes.

En GRECE antique, les courtisanes seules pouvaient se maquiller alors que dans l’Empire romain, les patriciennes s'y adonnaient.

Au 1er siècle, la « mode » imposait une peau pâle, éclaircie avec céruse et craie.

Cette paleur du teint, symbole de richesse, perdure, notamment dans les civilisations asiatiques.

Les femmes soulignaient aussi le regard d’un trait de Khôl, réhaussaient leurs teint et lèvres avec du rouge.

Maquillage renaissance

Maquillage renaissance

A la Renaissance, le teint très pâle était l'idéal de beauté ; le rouge cochenille s'imposait sur les joues, lèvres et ongles. Le visage était poudré à la céruse et ocre rouge.

Au 17ème siècle le maquillage s’invite dans toutes les classes sociales.
Un siècle plus tard, les nobles utiliseront des fonds de teint, teintures pour cheveux et parfums.
C’est un siècle riche en créations, univers, changements de mouvance générale vers un maquillage de plus en plus personnalisé.

Maquillage année 1910

Maquillage année 1910

Le maquillage des années 1910, adopte un teint clair, des yeux noirs fumés et une bouche rouge, marquée.

Le cinéma muet, la télévision en noir et blanc, les privations de la guerre, le manque de cosmétiques incitent les maquilleurs des années 1920 à rendre les visages expressifs.

A défaut de couleur, les ombres et lumières sont accentuées : c’est la naissance du modelage du visage et de ses expressions par le jeu du clair-obscur appellé désormais « contouring » et du « smokey eyes ».

Maquillage des années 20

Maquillage des années 20

« Une vie heureuse grâce au maquillage » est le slogan qui définit les années 20.

Le maquillage reste au teint assez pâle, mais les femmes jouent avec les fards à paupières.

Leurs regards se noircissent par un dégradé du noir au blanc qui donnera naissance au « smokey eyes »

Elles agrandissent leur regard en épilant fortement leurs sourcils. Le mascara est appuyé et la bouche se dessine en forme de cœur, leur donnant un air angélique, sans oublier la naissance du fameux rouge à lèvres Rouge Baiser, devenu mythe.

Maquillage année 30

Maquillage année 30

Dans les années 30,  les femmes adoptent un maquillage tout en transparence, ton sur ton, plus en harmonie avec leur teint.

Celui des yeux s'affine. Le rouge à lèvres s'accorde avec son blush. La vaseline fera briller les fards à paupières, de fini mat.

Les femmes épilent encore fortement leurs sourcils mais la forme change. Le demi-cercle efface les sourcils très hauts : Marlène DIETRICH était connue pour ses maquillages élaborés.

Le maquillage des années 40

Le maquillage des années 40

La deuxième guerre mondiale faisant rage, l’industrie cosmétique souffre.

Les femmes reviennent vers un maquillage plus naturel et soft. Le contour des lèvres est appuyé pour donner joie et gourmandise au visage, clair et rosé, frais et enjoué ; pied de nez à ces dures années.

Le maquillage des années 1950

Le maquillage des années 1950

C’est la décennie « femme fatale ». Hollywood influence le maquillage. Marylin MONROE prône la sensualité avec sa bouche rouge, désormais mythique et Audrey HEPBURN enthousiasme avec son eye liner, fin.

Le teint clair est angélique, mais les yeux et la bouche sensuels. Les sourcils sont plus épais et redessinés, la forme change pour donner cet air plus sérieux.

Histoire du maquillage des années 1960

Histoire du maquillage des années 1960

Ce sont les années « Baby doll », lèvres nude, teint lissé, sans défaut, yeux arborant des couleurs plus pétillantes (vert, jaune, bleu). Les faux cils sont osés : Twiggy LAWSON lancera cette mode.

Tout en conservant une certaine discrétion, l'audace et les couleurs s'invitent.

Le maquillage des années 1970

Le maquillage des années 1970

Quelle féerie ! : Couleurs audacieuses, œil de paon…côté psychédélique, disco, hippie, teint doré et lumineux, yeux de biche sublimes.

Pour les lèvres, les tons beige, marron ou corail, se mèlent aux roses et rouges.

Le maquillage des années 1980

Le maquillage des années 1980

Les couleurs et textures sont revues puis mariées pour créer de la profondeur. C’est l’ère de la récréation où le maquillage chargé, vient en support au faste de ces années.

Jean-Paul GAULTIER crée le soutien-gorge de Madonna.

C’est aussi la démocratisation des ampoules et gélules pour la beauté de la peau et des premières lignes de maquillage professionnel, étudiées spécifiquement pour les hommes par l'OREAL.

Les années 90

Les années 90

Après ces périodes créatives et changeantes, le monde s'apaise pour arborer une beauté à la fois, plus naturelle et sophistiquée.

Les créateurs s’inspireront toujours de l'infinie richesse de l’histoire, pour réadapter avec subtilité les anciennes tendances et en faire celles d’aujourd’hui.

Et si, le maquillage n’était qu’un éternel recommencement ?